Sur les « licenciements boursiers » : l’entreprise, la société, le groupe.

Je crois qu’il y a un décalage entre la réalité économique de l’entreprise et son traitement par le droit, qui mérite une clarification.

 

On dit souvent qu’il n’est pas juste qu’une entreprise fasse des bénéfices et procède à des licenciements économiques dans le même temps. C’est vrai que ce type de licenciement suppose normalement une suppression d’emploi reposant sur un motif économique, notamment lié à des difficultés économiques rencontrées par l’employeur ou à une nécessité de restructurer l’activité pour faire face aux conditions du marché.

 

Seulement, beaucoup d’entreprises sont en réalité des groupes de sociétés. Économiquement, le groupe est bien une entreprise. Mais juridiquement, il n’est pas l’employeur: chaque salarié a pour employeur telle ou telle société du groupe et n’a en principe de relations juridiques qu’avec la société qui l’emploie (la société qui a signé son contrat de travail, en clair). Les difficultés économiques justifiant les licenciements s’apprécient par ailleurs le plus souvent société par société que de manière plus globale.

 

Le droit appréhende chaque société comme une « personne morale » distincte, c’est-à-dire comme un sujet distinct. Il est donc possible qu’une société du groupe, la société mère par exemple, distribue des dividendes à ses actionnaires, tandis qu’une ou plusieurs filiales sont mises en liquidation judiciaire et licencient tous leurs salariés. Cela peut surprendre, mais il n’y a pas de solidarité obligatoire entre les sociétés d’un même groupe.

 

La situation peut être très frustrante pour les salariés, qui n’ont comme on l’a dit de relations qu’avec la société, la filiale par exemple, qui les emploie. Une filiale d’un grand groupe peut ainsi être très profitable et faire remonter des dividendes aux actionnaires du groupe pendant des années, jusqu’au jour où ceux-ci décideront de « fermer » la filiale française, par exemple pour délocaliser son activité et réduire le coût de la main-d’œuvre. En l’état de notre droit, les salariés n’ont pas véritablement de moyen d’action efficace contre ce type de comportement, qui correspond à ce que l’on peut appeler un « licenciement boursier ».

 

On peut dire que le droit, qui apprécie en règle générale les sociétés du groupe comme autant de sujets distincts, est en décalage avec la réalité sociologique et économique, qui voit le groupe vivre et être perçu comme une entité unique.

 

(A suivre)

 

Par Bruno DONDERO

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

3 réponses à “Sur les « licenciements boursiers » : l’entreprise, la société, le groupe.

  1. jean chanay

    C’est vrai que sur ce terrain d’actualité les législateurs auront encore du pain sur la planche afin de trouver une solution juste concernant les enjeux sociaux et économiquement viable

  2. Notons tout de même l’existence de la notion d’Unité Économique et Sociale, et au pire l’existence d’un CCE au sein du groupe — côté droit du travail. Or, un plan de licenciement économique doit passer par le CE (c’est d’ailleurs souvent à ce moment-là que les syndicalistes élus — pour les grands groupes, puisque l’UES est plutôt à destination de PME paternalistes à bas niveau de syndication — vont devant les caméras…). Bref, tout n’est donc pas si étanche. Mais il est vrai que le « diviser pour conquérir » est la meilleure méthode pour se débarrasser d’une activité (par exemple à le revendant… La branche satellites de Thalès/Alcatel a par exemple fait plusieurs allers-retours en quelques années : activité patate-chaude).

  3. Le groupe de sociétés, quelle gageure dans la voie à la reconnaissance de sa personnalité juridique! Mon mémoire porte effectivement sur « l’intérêt social du groupe de sociétés commerciales en Droit des Affaires de l’OHADA »! Beaucoup de courage pour votre blog, Professeur! L’ensemble des membres de mon groupe facebook de doctorants de ma faculté vous suit et souhaite longue vie à votre blog!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s